Le Projet

Difficile de donner une définition du tiers-lieu. Repère d’initiatives individuelles ou collectives, il ne répond à aucun critère, aucune charte qui en préciserait le cadre. La plupart du temps, on utilise ce mot pour désigner les espaces de co-working ou encore les fab-lab, espaces de travail collaboratifs autour des nouveaux outils de fabrication numériques. Dans les faits, les tiers-lieux peuvent prendre bien d’autres formes, selon les porteurs de projets, leurs objectifs, le type d’animations mises en place, ou par le contexte dans lequel ces structures émergent. Autant dire qu’il y a autant de définitions que de tiers-lieux.

On peut toutefois en dessiner les grandes lignes : les tiers lieux sont des lieux innovants propices à la création, au partage d’expériences, aux rencontres. Ils permettent à des publics variés de se croiser et d’échanger, de fédérer les initiatives individuelles et collectives existantes. Principalement présents dans les métropoles urbaines, le projet d’Atelier Z est d’animer ces espaces d’échanges en milieu rural, et d’apporter un changement concret sur le territoire dans une perspective de transition de société.

Le tiers-lieu rural Atelier Z se situe dans un ancien corps de ferme sur le territoire de Concarneau, en Sud Finistère. L’idée du projet s’articule autour de trois valeurs motrices : Faire, Coopérer, Innover. Espace de rencontres et d’échanges, mais aussi d’expérimentation et de formation autour d’un atelier de fabrication, Atelier Z a pour objectif de renforcer le lien social et d’accompagner les transitions écologiques, sociales et économiques localement, dans une perspective d’éducation populaire. Atelier Z propose des temps d’échange, de découverte, de partage d’expériences, de savoirs et d’expérimentations innovantes autour de pratiques de fabrication alternatives. Ce lieu a ainsi pour vocation à être un véritable outil au service du territoire, porté par un collectif d’acteurs citoyens et politiques.